Ceux qui disent que c’est facile ne l’ont pas essayé

Le régime paléo, facile ? Sérieusement, si tu dis ça c’est que tu ne l’as pas essayé. C’est de la préparation et de l’organisation et dans mon cas lorsque l’organisation est passée, je devais être trop occupé, car je ne l’ai pas cette qualité-là.

Ma grosse difficulté cette semaine c’est que je déteste cuisiner. Et je crois que le mot détesté est faible. Comme mon alimentation est faite en grande partie de viandes, de légumes et de fruits, je dois fait un minimum de cuisine… Si je pouvais manger la viande crue, je te jure, je te ferais. Mais bref… Je ne suis pas une femme des cavernes.

Ma fille débutait la maternelle aussi cette semaine. Allo, le stress ! J’ai eu la tête ailleurs. Je ne l’avais certainement pas à me préparer de bon et joli plat, certain ! J’étais tellement anxieuse que tout ce que j’avais le goût de manger c’est des protéines. Je peux te confirmer que le bacon, les œufs y ont goûté ! Je n’avais pas le niveau d’énergie nécessaire pour varier. Mon corps avait besoin de ça et je l’ai écouté.

Bacon

Je me suis rendu compte que je devais trouver un moyen de m’organiser. Car préparer des pâtes à la sauce rosée gratinée à ta petite famille et toi manger une salade à côté, c’est chiant. Combien de fois, je me voyais prendre une grosse bouchée de ces fameuses pâtes ! Je te le dis, j’en ai même rêvé !

Tu vas me dire : ben Alex, pourquoi tu ne t’es pas gâté ? Tu ne dois pas te priver !

À chaque fois que je pensais à avaler tout rond ce repas, je me voyais plier en deux de douleur.

Est-ce que ça vaut la peine ? NON.

Donc, je me suis procuré de beaux livres de recettes. TSE, j’en ai de bonnes intentions. Premièrement, ce sont des livres français. Les conversions sont différentes et les ingrédients… Késsé ça ! Je trouve ça où ? Pour te mettre en contexte, je vis dans un gros village. C’est pas des trucs que je trouve chez nous. J’en ai fait des kilomètres pour trouver tous ces ingrédients. Si n’avais pas été convaincu que cette alimentation me fait du bien, j’aurais lâché drette-là ! Aille 20 $ de gaz pour aller m’acheter de la farine !

Késsé ça !

Je comprends maintenant que certaines personnes ne franchissent pas la clôture. Que le découragement soit présent. Que la complexité prenne toute la place. Que les bonnes intentions prennent le bord. Mais…

Ne lâche pas ! Les spécialistes disent que ça prend 21 jours pour adopter une nouvelle habitude. Qu’avec de l’organisation (soupir) tout est plus facile ! Tu prendras ton rythme. Prendre des sessions de coaching pour bien comprendre ce que tu fais et pourquoi tu fais est essentiel.

J’en suis une preuve. Si je peux le faire, tu le peux. Fais-toi donc ce cadeau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :