Ça t’intéresse le bien-être ?

Trouves-tu que plus ça va, plus il y a une fête pour à peu près tout ? Moi, oui !

Quand j’ai vu qu’il avait une fête pour le bien-être, ma première réaction n’était pas si enthousiaste puisqu’il me semble que cela va de soi qu’on désire vivre le bien-être au quotidien. Non ?

J’ai donc fait des recherches pour satisfaire ma curiosité. De plus, je me disais, « C’est quoi au juste la Journée mondiale du bien-être et ça change quoi ? »

D’où vient cette idée ?

Premièrement, Journée mondiale du bien-être, c’est une traduction de l’anglais pour Global Wellnes Day.

 

gwd-768x318

Cette journée a été créée par Belgin Aksoy, sa fondatrice, et a été célébrée pour la première fois en Turquie, en 2012. Une journée dédiée à « vivre bien », ce qui est maintenant accepté et reconnu mondialement. C’est donc rapidement devenu un mouvement planétaire !

En 2018, le Global Wellness Day a été célébré simultanément dans 130 pays, dans 5000 locations différentes et à travers des évènements divers.

Une journée de sensibilisations à plusieurs objectifs :

  • Reconnaître la valeur de nos vies ;
  • Faire une pause et réfléchir, même si ce n’est qu’une journée dans l’année ;
  • Être libéré du stress de la vie quotidienne et des mauvaises habitudes ;
  • Faire la paix avec soi-même ;
  • Se sensibiliser au bien-vivre et à l’augmentation de la motivation, non seulement durant cette journée, mais aussi pour les 364 jours qui restent

Quand cette journée va-t-elle avoir lieu ?

Au Canada et ailleurs, la célébration a lieu le 8 juin, mais ici au Québec c’est le 9 juin qu’on célèbre La Journée mondiale du bien‑être.

L’idée de cette journée, c’est vraiment de prendre conscience de notre bien-être avant qu’on soit malade. C’est de s’arrêter pour réaliser que le bien-être, c’est beaucoup plus que juste la santé physique et que cela englobe toutes les sphères de nos vies. C’est aussi de prendre conscience que les sphères de nos vies sont toutes interreliées, les unes aux autres, et qu’elles nous influencent. Ainsi, négliger un aspect de l’une ou l’autre de nos vies nous amène à vivre en compensation, en déséquilibre, en manque d’harmonie et cela peut nous occasionner des problèmes chroniques.

Je suis vraiment d’accord avec cette belle journée de bien-être, car finalement ce sont mes valeurs, que je prône ici sur le blogue et dans mes coachings. Mes clientes vous diraient que c’est ce que je leur dis plusieurs fois pendant nos rencontres. Cette journée, c’est tout à fait mon style de vie !

En terminant, voici 7 choses simples et faciles, qu’il est suggéré de mettre en pratique afin d’amorcer ce bien-être si précieux, et avec lesquelles je suis en accord avec à 100 %.

  • Marcher durant une heure par jour
  • Boire plus d’eau ;
  • Ne pas utiliser des bouteilles de plastique
  • Avoir une alimentation saine
  • Faire une bonne action pour briser ses préjugés
  • Manger en famille, avec les gens que l’on aime
  • Se coucher avant 22 heures

Maintenant, à vous de voir si c’est une journée importante pour vous, ou plutôt une façon de vivre…

Vitalité et harmonie à toi, Anne xo !

1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EP05: L’importance du sommeil — deuxième partie

Vous pouvez maintenant écouter mes podcasts sur iTunesGoogle Play Music, et Spotify

Bonne écoute !

Anne

Source d’informations – Paleo Principles, Sarah Ballantyne, PhD

EP04: L’importance du sommeil

Tout l’monde connaît l’importance du sommeil, mais est ce qu’on en connaît les raisons?

Y’a t’il un lien entre le manque de sommeil et l’obésité?

Comment ça fonctionne le lien entre l’obésité et le manque de sommeil?

 

Vous pouvez maintenant écouter mes podcasts sur iTunesGoogle Play Music, et Spotify

Bonne écoute !

Anne

 

Des bonnes crêpes paléo !

Vous aimez les crêpes ? Vous ne serez pas déçue avec cette recette simple, rapide et facile ! Comme vous, j’aime ce qui n’est pas compliqué à faire, mais qui a bon goût!

De plus, je trouve que cette recette peut être très polyvalente. Vous pouvez faire des crêpes fourrées aux légumes et au fromage de chèvre, ou tartinées avec un beurre d’amande, et y ajouter une mousse de noix de coco. Les idées sont à l’infinie…

Cependant, si vous prévoyez ajouter de la viande ou des légumes ou encore en faire un repas plus salé, assurez-vous de ne pas mettre de vanille.

Bonne cuisine !

 

Si vous faites la recette, tagguez-moi sur Facebook ou Instagram avec le hashtag #recettedeanne. J’aime voir vos plats, ça me fait vraiment plaisir !

Crêpes à la farine de noix de coco

Préparation : 30 minutes             

Portion : 4 personnes

Ingrédients :

4 cuillérées à thé d’huile de coco biologique fondue

8 œufs

4 cuillérées à table d’eau de source

1 tasse de fécule de maranthe

4 cuillérées à thé de farine de noix de coco biologique*

4 pincées de sel de mer rose ou gris

1 cuillérée à thé de vanille (optionnelle)

Instructions :

1— Si votre huile de coco est solide veuillez la faire fondre en premier et mettez-là de côté, dans un bol, pour la laisser refroidir un peu.

2— Dans un bol de grosseur moyenne, cassez vos œufs et mélanges-les bien à l’aide d’un fouet, en ajoutant l’huile de coco refroidie.

3— Ajouter les aliments secs et bien brasser le tout jusqu’à ce que le mélange soit homogène et bien mêlé.

4— Dans un poêlon de grosseur moyenne (la grosseur de votre poêlon déterminera la grosseur de vos crêpes), sur un feu moyen, ajouter une portion de votre préparation à crêpes. Notez que vos crêpes doivent être faites très minces. Aussitôt le mélange versé, faite tourner le mélange, en rond, dans votre poêlon (en tenant le poêlon par sa poignée, vous faites circuler votre mélange afin de bien couvrir le fond du poêlon). Lorsque vous verrez votre crêpe décoller des bords de votre poêlon, cela voudra dire qu’elle est cuite ! 

5— Faire cuire environ 1 à 2 minutes de chaque côté. Lorsque votre crêpe est cuite des 2 côtés, retirez-là du poêlon, mettez-la de côté (vous pouvez la garder au chaud, au four à basse température) et recommencer une autre crêpe jusqu’à ce que vous n’ayez plus de préparation à crêpes.

*Bien prendre note qu’il n’est pas facile de cuisiner avec de la farine de coco, car elle absorbe beaucoup de liquide. Après avoir expérimenté plusieurs variétés, j’en ai finalement trouvé une marque qui se cuisine bien. Je vous suggère fortement celle-ci.

Crêpes à la farine de noix de coco
Imprimer la recette
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Crêpes à la farine de noix de coco
Imprimer la recette
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Ingrédients
Portions: personnes
Instructions
  1. Si votre huile de coco est solide veuillez la faire fondre en premier et mettez-là de côté, dans un bol, pour la laisser refroidir un peu.
  2. Dans un bol de grosseur moyenne, cassez vos œufs et mélanges-les bien à l’aide d’un fouet, en ajoutant l’huile de coco refroidie.
  3. Ajouter les aliments secs et bien brasser le tout jusqu’à ce que le mélange soit homogène et bien mêlé.
  4. Dans un poêlon de grosseur moyenne (la grosseur de votre poêlon déterminera la grosseur de vos crêpes), sur un feu moyen, ajouter une portion de votre préparation à crêpes. Notez que vos crêpes doivent être faites très minces. Aussitôt le mélange versé, faite tourner le mélange, en rond, dans votre poêlon (en tenant le poêlon par sa poignée, vous faites circuler votre mélange afin de bien couvrir le fond du poêlon). Lorsque vous verrez votre crêpe décoller des bords de votre poêlon, cela voudra dire qu’elle est cuite !
  5. Faire cuire environ 1 à 2 minutes de chaque côté. Lorsque votre crêpe est cuite des 2 côtés, retirez-là du poêlon, mettez-la de côté (vous pouvez la garder au chaud, au four à basse température) et recommencer une autre crêpe jusqu’à ce que vous n’ayez plus de préparation à crêpes.
Notes

Si vous voulez garder vos crêpes cuites pour plus tard, laissez-les reposer et refroidir complètement. Mettez-le ensuite dans un contenant hermétique et bien scellé. Vous pourrez ainsi les garder quelques jours. Elles sont tellement délicieuses !

Tous les écrits, les photos, les histoires et les recettes, sur ce site web, sont des créations originales. Ils demeurent la propriété d’Anne Leblanc Bien-être intégral. Si vous copiez la recette dans son intégralité ou en partie vous devez faire suivre le lien original de la recette. Merci de respecter les droits d’auteur. Anne 😉

EP03: Qu’est que ça veux dire AIP et qu’est-ce qu’une coach paléo AIP fait ?

Voici une brève définition de ce qu’est le paléo AIP : c’est un acronyme anglais signifiant « autoimmune protocol» que nous pouvons traduire en français par « protocole auto-immunitaire. » Pour rester simple, il s’agit d’une version plus spécifique de l’alimentation paléo.

En fait, c’est la méthode alimentaire paléo, mais avec des adaptations spéciales pour un but spécifique. Cette méthode est conçue pour mettre davantage l’accent sur une alimentation riche en densité, sur une santé intestinale, une régularisation hormonale et, le but ultime, qui est la régularisation du système immunitaire.

Les gens vont souvent confondre le paléo et le paléo AIP ! Alors voilà pour vous éclairer :

— En tant que coach AIP, j’aide les gens à faire la transition alimentaire en accompagnant mes clients, puisqu’au départ ce n’est pas simple et parfois les gens ne savent pas quoi manger.

— J’aide à vivre le changement alimentaire qui touche aussi à toutes les sphères de la vie, d’un bon point de vue.

— J’apporte beaucoup d’information pour soutenir les choix alimentaires de mes clients et les aider à comprendre le pourquoi de leurs choix.

— J’aide en apportant des recettes, des outils en lien avec leur besoin, beaucoup de soutien ainsi qu’une bonne écoute.

Vous pouvez maintenant écouter mes podcasts sur iTunes, Google Play Music, et Spotify

Bonne écoute !

Anne

 

EP02: Qu’est-ce qui m’a poussée à retourner à l’école pour devenir une coach certifiée ?

Cette semaine, je vous parle de mes problèmes de santé et de la façon dont cela m’a amenée à devenir moi-même une coach certifiée.

  • Fibromyalgie aiguë
  • Douleur chronique du plancher pelvien chronique
  • Endométriose
  • Fatigue chronique
  • (SCI) Syndrome du côlon irritable
  • Sinusite chronique
  • Problèmes chroniques d’estomac
  • Migraines et céphalées chroniques
  • Insomnie chronique
  • Problèmes chroniques de bronches
  • Problèmes de peau (sensibilité extrême)
  • Sensations de brûlure sur la peau
  • Ménopause très précoce
  • Sensibilité extrême de l’ouïe, des yeux et au toucher
  • Douleur dans tous les membres
  • Et j’en passe…

À la fin de l’année 2016, lorsque j’étais au plus creux de ma vie physique, émotionnelle et physiologique en raison de la douleur insupportable que je subissais, j’ai fait un choix qui m’a littéralement empêchée de me retrouver dans un fauteuil roulant.

J’ai donc effectué mes propres recherches pendant plusieurs semaines, et j’ai finalement trouvé une façon de manger qui m’a aidée à m’en sortir et à retrouver la santé dans tous les aspects de ma vie.

Je te mentirais cependant si je te disais que ce fut tout le temps facile !

Comme je suis une femme passionnée qui aime aider les gens, les encourager et les motiver, j’ai donc décidé de suivre une formation afin de pouvoir redonner l’espoir à d’autres personnes qui sont aux prises avec ce genre de problèmes, car je connais très bien la souffrance chronique au quotidien.

Bonne écoute !

Anne

P.S. Vous pouvez vous abonner sur iTunes. Un podcast par semaine sera offert le mardi.