On mange quoi ?

Cuisiner, ce n’est pas toujours agréable quand il fait chaud. Suis-je la seule qui refuse de faire fonctionner son four quand il fait plus de 25oC ?

Nous étions plusieurs, au Québec, à avoir hâte que le beau temps se pointe le bout du nez. Eh bien, cette fois-ci, je pense que l’été est enfin arrivé ! Et, fait-il assez chaud à ton goût ?

Maintenant, LA question qui tue : on mange quoi ce soir ? Cliquez pour tweeter

Lors d’une canicule, pour moi c’est certain que c’est du BBQ. Je ne cuisine pas dans la maison, ça, c’est hors de question ! … À moins d’une GROSSE exception !

J’aime faire mariner mes viandes pour le BBQ car cela donne une viande beaucoup plus tendre et en plus, ça prend moins de temps à cuire.

Je fais aussi cuire mes légumes sur le BBQ, dans un plat en vitre, sur la grille du haut. J’ajoute de l’huile de noix de coco et des fines herbes que je mélange aux légumes coupés. Le tout cuit en même temps que la viande, n’est-ce pas génial ?

BBQ

Je fais une grosse salade, comme accompagnement, ou bien je sers des tomates et concombres frais du marché.

TRUC : Faites cuire une plus grande quantité de vos cubes de viande afin de pouvoir les manger froids le lendemain, dans une salade, soit pour dîner ou pour souper.

Le poisson est aussi très délicieux sur le BBQ.

C’est le temps de profiter pleinement de cette belle température et de cuisiner le plus facilement et le plus rapidement possible, tout en choisissant des aliments sains.

Il est possible de bien manger sans passer trois heures à cuisiner. Ce qui est important, c’est surtout de planifier et d’organiser le tout un peu à l’avance afin de ne pas être prise au dépourvu en vous retrouvant devant vos bien-aimés et d’entendre sortir de leur bouche la « fameuse question » qu’on redoute toutes.

Si vous manquez d’idées, suivez-moi sur Pinterest : vous me trouverez en cliquant sur le lien, ici. C’est un bon endroit pour avoir toute l’inspiration qu’il faut !

Bonne canicule! 

Anne xo

Comment trouver l’harmonie avant que son système immunitaire ne lâche!

Si tu me suis sur mon blogue ou sur ma page Facebook professionnelle, tu as peut-être remarqué que j’ai été absente pendant presque 3 mois.

Bien oui !

Pourquoi ?

Simplement parce que j’ai eu ce qu’on appelle en anglais un « flare up », qui est comme une grosse crise aiguë d’inflammation. Alors c’est évident que j’ai eu beaucoup de douleur, avec quelques symptômes de fibromyalgie et d’autres maladies, qui se sont malheureusement activés.

Pour être cohérente avec ce que j’enseigne à mes clientes, j’ai mis en pratique mes propres conseils, dans ma vie, au quotidien.

Est-ce que c’est facile ? Non, pas du tout !

Par contre, je te dirais que pour éviter que la situation ne dégénère davantage, il est absolument nécessaire, lorsque les symptômes se pointent, d’agir rapidement avant que ceux-ci ne s’aggravent. Il est donc nécessaire aussi  de prendre un recul face à certaines choses dans ta vie et parfois même également face à certaines personnes.

Prendre un recul de quoi ?

En fait, cela dépend de chaque personne et de ce qui peut la rendre plus vulnérable dans une situation.

Je te donne un exemple : dans mon cas et dans ma situation, je travaillais beaucoup depuis plus de deux ans à me faire connaître sur les réseaux sociaux et à monter mon entreprise Bien-être intégral. J’ai donc investi énormément de temps à écrire, à publier et à monter des cours. Et ceci, tout en m’occupant du quotidien à la maison !

Prévenir_ALBEI

Malgré le fait que je suis super attentive à prendre soin de ma santé et à la mettre en priorité, mon corps demeure très sensible au stress et à ce qui peut affecter mon système immunitaire. J’ai poussé un peu trop la machine… et mon corps a fini par me le faire savoir ! Mais je ne l’ai pas écouté… Il a donc parlé beaucoup plus FORT ! Et là, je n’ai pas eu le choix de me reposer.

Le plus important c’est d’arriver à se connaître de mieux en mieux afin de prévenir toute rechute, dans la mesure du possible. Ceci requiert évidemment d’être à l’écoute de tous les signes que ton corps te donne, et de t’arrêter avant d’en arriver à un point critique. Et surtout, agis vite et ne fais pas la sourde oreille !!!

Non, ce n’est pas facile à pratiquer dans le « day to day » !

Pourquoi ?

Parce que, tout comme moi, tu veux faire tes trucs, avancer dans tes projets et avoir du plaisir, entre autres.

Trop souvent lorsque notre corps se met à ralentir et à nous donner des signaux importants auxquels on doit porter attention, on préfère ne pas les voir ou les écouter. Et c’est ici que se trouve le dilemme !!!

Ignorer ces signaux finira par te rattraper tôt ou tard. Alors, pourquoi ne pas apprendre à les écouter et à t’écouter tout de suite ?

Pour ma part, je croyais vraiment que je pouvais continuer et que je serais très bien capable de me reposer plus tard… Mensonge ! Erreur ! Plus tard, me disais-je, car présentement, j’ai bien d’autres affaires que je souhaite faire. Je dois aussi t’avouer que j’ai cru au mensonge qui m’indiquait que d’avoir du succès, c’était de faire ceci ou cela, selon telle ou telle personne… Cliquez pour tweeter

Le succès, je le définis maintenant selon mes valeurs. Parce que je ne suis pas comme X ou comme Y et que ma vie et très différente de la leur. Je dois considérer ma santé, ma famille, et ma propre réalité de vie avant d’essayer de suivre les standards d’un autre pour atteindre ce fameux succès qu’on veut me vendre.

Tu sais, quand tu es atteinte de maladies, ta vie est déjà différente et quand il s’agit de quelque chose de chronique, eh bien, tu dois apprendre à vivre en suivant ton propre rythme. De là l’importance d’être bien à l’écoute de ce que tu vis physiquement, émotionnellement, psychologiquement et spirituellement si tu désires trouver l’harmonie.

Si tu as aimé ce billet, tu vas surement trouver celui-ci à ton goût aussi !

Alors si jamais tu souhaites découvrir davantage comment je travaille ou savoir si je peux t’aider, tu peux facilement réserver un appel « découverte » avec moi, en cliquant sur ce lien.

Je te souhaite du fond du cœur de trouver une belle harmonie pour ton corps, et de vivre épanouie.

Anne xo

Ça t’intéresse le bien-être ?

Trouves-tu que plus ça va, plus il y a une fête pour à peu près tout ? Moi, oui !

Quand j’ai vu qu’il avait une fête pour le bien-être, ma première réaction n’était pas si enthousiaste puisqu’il me semble que cela va de soi qu’on désire vivre le bien-être au quotidien. Non ?

J’ai donc fait des recherches pour satisfaire ma curiosité. De plus, je me disais, « C’est quoi au juste la Journée mondiale du bien-être et ça change quoi ? »

D’où vient cette idée ?

Premièrement, Journée mondiale du bien-être, c’est une traduction de l’anglais pour Global Wellnes Day.

 

gwd-768x318

Cette journée a été créée par Belgin Aksoy, sa fondatrice, et a été célébrée pour la première fois en Turquie, en 2012. Une journée dédiée à « vivre bien », ce qui est maintenant accepté et reconnu mondialement. C’est donc rapidement devenu un mouvement planétaire !

En 2018, le Global Wellness Day a été célébré simultanément dans 130 pays, dans 5000 locations différentes et à travers des évènements divers.

Une journée de sensibilisations à plusieurs objectifs :

  • Reconnaître la valeur de nos vies ;
  • Faire une pause et réfléchir, même si ce n’est qu’une journée dans l’année ;
  • Être libéré du stress de la vie quotidienne et des mauvaises habitudes ;
  • Faire la paix avec soi-même ;
  • Se sensibiliser au bien-vivre et à l’augmentation de la motivation, non seulement durant cette journée, mais aussi pour les 364 jours qui restent

Quand cette journée va-t-elle avoir lieu ?

Au Canada et ailleurs, la célébration a lieu le 8 juin, mais ici au Québec c’est le 9 juin qu’on célèbre La Journée mondiale du bien‑être.

L’idée de cette journée, c’est vraiment de prendre conscience de notre bien-être avant qu’on soit malade. C’est de s’arrêter pour réaliser que le bien-être, c’est beaucoup plus que juste la santé physique et que cela englobe toutes les sphères de nos vies. C’est aussi de prendre conscience que les sphères de nos vies sont toutes interreliées, les unes aux autres, et qu’elles nous influencent. Ainsi, négliger un aspect de l’une ou l’autre de nos vies nous amène à vivre en compensation, en déséquilibre, en manque d’harmonie et cela peut nous occasionner des problèmes chroniques.

Je suis vraiment d’accord avec cette belle journée de bien-être, car finalement ce sont mes valeurs, que je prône ici sur le blogue et dans mes coachings. Mes clientes vous diraient que c’est ce que je leur dis plusieurs fois pendant nos rencontres. Cette journée, c’est tout à fait mon style de vie !

En terminant, voici 7 choses simples et faciles, qu’il est suggéré de mettre en pratique afin d’amorcer ce bien-être si précieux, et avec lesquelles je suis en accord avec à 100 %.

  • Marcher durant une heure par jour
  • Boire plus d’eau ;
  • Ne pas utiliser des bouteilles de plastique
  • Avoir une alimentation saine
  • Faire une bonne action pour briser ses préjugés
  • Manger en famille, avec les gens que l’on aime
  • Se coucher avant 22 heures

Maintenant, à vous de voir si c’est une journée importante pour vous, ou plutôt une façon de vivre…

Vitalité et harmonie à toi, Anne xo !

1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EP05: L’importance du sommeil — deuxième partie

Vous pouvez maintenant écouter mes podcasts sur iTunesGoogle Play Music, et Spotify

Bonne écoute !

Anne

Source d’informations – Paleo Principles, Sarah Ballantyne, PhD

EP04: L’importance du sommeil

Tout l’monde connaît l’importance du sommeil, mais est ce qu’on en connaît les raisons?

Y’a t’il un lien entre le manque de sommeil et l’obésité?

Comment ça fonctionne le lien entre l’obésité et le manque de sommeil?

 

Vous pouvez maintenant écouter mes podcasts sur iTunesGoogle Play Music, et Spotify

Bonne écoute !

Anne

 

Des bonnes crêpes paléo !

Vous aimez les crêpes ? Vous ne serez pas déçue avec cette recette simple, rapide et facile ! Comme vous, j’aime ce qui n’est pas compliqué à faire, mais qui a bon goût!

De plus, je trouve que cette recette peut être très polyvalente. Vous pouvez faire des crêpes fourrées aux légumes et au fromage de chèvre, ou tartinées avec un beurre d’amande, et y ajouter une mousse de noix de coco. Les idées sont à l’infinie…

Cependant, si vous prévoyez ajouter de la viande ou des légumes ou encore en faire un repas plus salé, assurez-vous de ne pas mettre de vanille.

Bonne cuisine !

 

Si vous faites la recette, tagguez-moi sur Facebook ou Instagram avec le hashtag #recettedeanne. J’aime voir vos plats, ça me fait vraiment plaisir !

Crêpes à la farine de noix de coco

Préparation : 30 minutes             

Portion : 4 personnes

Ingrédients :

4 cuillérées à thé d’huile de coco biologique fondue

8 œufs

4 cuillérées à table d’eau de source

1 tasse de fécule de maranthe

4 cuillérées à thé de farine de noix de coco biologique*

4 pincées de sel de mer rose ou gris

1 cuillérée à thé de vanille (optionnelle)

Instructions :

1— Si votre huile de coco est solide veuillez la faire fondre en premier et mettez-là de côté, dans un bol, pour la laisser refroidir un peu.

2— Dans un bol de grosseur moyenne, cassez vos œufs et mélanges-les bien à l’aide d’un fouet, en ajoutant l’huile de coco refroidie.

3— Ajouter les aliments secs et bien brasser le tout jusqu’à ce que le mélange soit homogène et bien mêlé.

4— Dans un poêlon de grosseur moyenne (la grosseur de votre poêlon déterminera la grosseur de vos crêpes), sur un feu moyen, ajouter une portion de votre préparation à crêpes. Notez que vos crêpes doivent être faites très minces. Aussitôt le mélange versé, faite tourner le mélange, en rond, dans votre poêlon (en tenant le poêlon par sa poignée, vous faites circuler votre mélange afin de bien couvrir le fond du poêlon). Lorsque vous verrez votre crêpe décoller des bords de votre poêlon, cela voudra dire qu’elle est cuite ! 

5— Faire cuire environ 1 à 2 minutes de chaque côté. Lorsque votre crêpe est cuite des 2 côtés, retirez-là du poêlon, mettez-la de côté (vous pouvez la garder au chaud, au four à basse température) et recommencer une autre crêpe jusqu’à ce que vous n’ayez plus de préparation à crêpes.

*Bien prendre note qu’il n’est pas facile de cuisiner avec de la farine de coco, car elle absorbe beaucoup de liquide. Après avoir expérimenté plusieurs variétés, j’en ai finalement trouvé une marque qui se cuisine bien. Je vous suggère fortement celle-ci.

Crêpes à la farine de noix de coco
Imprimer la recette
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Crêpes à la farine de noix de coco
Imprimer la recette
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Portions Temps de Préparation
4 personnes 30 minutes
Ingrédients
Portions: personnes
Instructions
  1. Si votre huile de coco est solide veuillez la faire fondre en premier et mettez-là de côté, dans un bol, pour la laisser refroidir un peu.
  2. Dans un bol de grosseur moyenne, cassez vos œufs et mélanges-les bien à l’aide d’un fouet, en ajoutant l’huile de coco refroidie.
  3. Ajouter les aliments secs et bien brasser le tout jusqu’à ce que le mélange soit homogène et bien mêlé.
  4. Dans un poêlon de grosseur moyenne (la grosseur de votre poêlon déterminera la grosseur de vos crêpes), sur un feu moyen, ajouter une portion de votre préparation à crêpes. Notez que vos crêpes doivent être faites très minces. Aussitôt le mélange versé, faite tourner le mélange, en rond, dans votre poêlon (en tenant le poêlon par sa poignée, vous faites circuler votre mélange afin de bien couvrir le fond du poêlon). Lorsque vous verrez votre crêpe décoller des bords de votre poêlon, cela voudra dire qu’elle est cuite !
  5. Faire cuire environ 1 à 2 minutes de chaque côté. Lorsque votre crêpe est cuite des 2 côtés, retirez-là du poêlon, mettez-la de côté (vous pouvez la garder au chaud, au four à basse température) et recommencer une autre crêpe jusqu’à ce que vous n’ayez plus de préparation à crêpes.
Notes

Si vous voulez garder vos crêpes cuites pour plus tard, laissez-les reposer et refroidir complètement. Mettez-le ensuite dans un contenant hermétique et bien scellé. Vous pourrez ainsi les garder quelques jours. Elles sont tellement délicieuses !

Tous les écrits, les photos, les histoires et les recettes, sur ce site web, sont des créations originales. Ils demeurent la propriété d’Anne Leblanc Bien-être intégral. Si vous copiez la recette dans son intégralité ou en partie vous devez faire suivre le lien original de la recette. Merci de respecter les droits d’auteur. Anne 😉